« La vie c’est maintenant »

Cette citation extraite du poème de Jacques Prevert me vient souvent à l’esprit lorsqu’une opportunité s’offre à moi et qu’elle contient une part plus ou moins importante de risque.

« J’en ai envie, c’est tentant, mais… On ne sait pas toujours si ça sera bénéfique au bout du compte…  »

« La vie c’est maintenant, demain il sera trop tard ».

Une opportunité ne se présente pas toujours deux fois et cela veut dire qu’il faut se mettre dans les dispositions où on pourra l’entrevoir et la saisir.
Cette citation, je la relie au concept de sérendipité, la capacité à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l’utilité. Il s’agit d’être agile, savoir accueillir l’inattendu, dépasser les croyances limitantes. Faire d’un revirement de situation la possibilité d’une chance.

Cela m’a beaucoup inspiré lorsqu’une déviation s’offrait à moi mais que ça n’était pas forcément mon plan de départ.

Des remords ? A peine.

Des regrets ? Aucun.

Pour moi, l’ouverture d’esprit est la clé de la réussite d’une carrière heureuse, en alignement avec ses valeurs, en adéquation avec son chemin de vie.

Une carrière réussie n’est pas forcément la plus linéaire, ascensionnelle, c’est celle qui vous permet de rester qui vous êtes, de s’inscrire en harmonie avec votre vie, à l’instant T, là où seront vos besoins, en acceptant une certaine part de lâcher prise.

👉   Le bilan de compétence apporte ce temps d’arrêt, cette connexion avec le moment, pour préparer le passage à l’action car la vie c’est maintenant.

#reconversionprofessionnelle #bilandecompetences #orientation #changement #mindset #serendipite #coaching #coach #femmeentrepreneurs #carriere #2mfortalent #projetprofessionnel #chance #opportunite

Merci à notre coach Marjolaine Macquerel pour cet article. 

Cela fait des années que vous travaillez.

Vous avez déjà changé de voie, changé de boite, vécu en expatriation, fait une pause professionnelle.

Voici 7 “Questions Coaching” pour prendre un peu de recul:

1. Suis-je là où je voulais être?
2. Ai-je j’ai l’occasion de faire au moins une chose que j’aime tous les jours?
3. Mon travail a-t-il du sens?
4. Suis-je fière de ce que je fais?
5. Est-ce facile pour moi d’expliquer mon job lors d’un diner ou à un chauffeur de taxi?
6. Est-ce que j’ai un rêve pour la suite?
7. Je continue ou bien je change?

Si vous répondez OUI à toutes les questions, ne touchez à rien pour le moment, tout va bien pour vous.

Si vous avez au moins un NON… alors, je vous invite à creuser un peu la question.

Le fil de la JOIE est au coeur du modèle IKIGAI, un modèle japonais dont on entend de plus en plus parler en France. L’IKIGAI est un concept qui invite à équilibrer votre vie, donner du sens, réaliser votre mission personnelle avec des actions très concrètes.

 

Le plus simple pour l’expliquer est de regarder le schéma. Votre IKIGAI personnel est au centre, à la croisée de ce que vous aimez, ce que vous voulez, ce que vous pouvez faire (avec une rémunération) et du domaine dans lequel vous excellez.

Il y a de la JOIE, quand vous êtes au centre, que vos actions sont alignées avec vos aspirations, vos talents et que vous êtes utile au monde autour de vous.

Auto-coaching : Où en êtes-vous aujourd’hui?

Savez-vous en quoi vous êtes douée?
Faites-vous ce que vous aimez au quotidien? (NB: Il faut au minimum 15% d’activités épanouissantes dans une journée pour se sentir bien.)
Avez-vous le sentiment d’être utile?
Etes-vous rémunérée pour utiliser vos talents au service de quelque chose d’utile?

Vous avez répondu Oui partout : bravo, vous y êtes! Votre IKIGAI est cohérent, vous êtes épanouie dans ce que vous faites.

Si vous répondez au moins une fois NON: vous devez peut-être réfléchir à ce que vous devez changer dans votre vie pour vous recentrer davantage. Vous pouvez aussi participer à un atelier « Decouvrez votre Ikigai » pour gagner en clarté sur vos motivations profondes, vos actions, vos missions….

 

EnregistrerEnregistrer