La période du confinement nous a appris de nombreuses choses. Bien qu’il s’agisse d’un moment difficile pour tous, cette période reste riche en apprentissage, et pour certains, c’est un moment qui a pu permettre d’apprendre à se connaître, à prendre soin de ses proches, à concevoir sa vie autrement tout en développant de nouvelles manières de s’occuper.

Malgré les lourdes conséquences générées par la pandémie du COVID-19, il existe quelques habitudes quotidiennes développées pendant le confinement bonnes à préserver, et à conserver dans notre vie de tous les jours. Nous vous présentons 5 d’entre elles.

5 bonnes habitudes quotidiennes à ne pas mettre au placard

Alors que progressivement, la vie semble revenir à la normale, et que nombreux pays s’éloignent du confinement – malgré la présence de couvre-feux -, il est essentiel de ne pas fermer la porte à cette période particulière, et de préserver les quelques bonnes habitudes que vous auriez pu instaurer pendant ces moments.

En plus des gestes barrières et autres remparts à la maladie, ces habitudes sont à préserver pour les mois et les années à venir :

Accorder son temps libre à l’apprentissage de nouvelles connaissances

Pendant ces mois où nous étions tous privés de sorties, de nombreuses personnes ont fait le choix d’occuper leur temps libre différemment, en se tournant vers l’apprentissage de nouvelles connaissances. Les plateformes de cours en ligne ont d’ailleurs vu leur trafic augmenter suite à la pandémie, et aujourd’hui encore, nombreux sont ceux qui décident de poursuivre ces apprentissages.

Qu’il s’agisse de découvrir une nouvelle langue et de prendre des cours d’espagnol, de portugais ou de chinois, de suivre des cours de sport en ligne, ou de participer à des ateliers de dessin sur internet, tout est possible ! C’est un moyen de s’échapper du quotidien, de prendre du temps pour soi et pour apprendre, pour de nombreux impacts positifs sur notre vie quotidienne.

Maintenir l’entraide entre amis, famille et voisins

Cette période particulière a aussi révélé des chaînes d’entraide importantes, que ce soit entre amis, au sein d’une même famille, et même entre voisins. Une personne se déplaçant pour aller faire les courses des personnes âgées, des coups de téléphone plus fréquents pour prendre et donner des nouvelles, des démarches de soutien pour les étudiants, et les personnes dans le besoin…

Si vous avez pris l’habitude de vous occuper des vôtres et d’apporter votre aide à ceux qui vous entourent, ne laissez pas de côté ces si bonnes résolutions !

Prendre le temps de cuisiner pour soi

Quand l’ennui fait rage… La faim n’est jamais très loin ! Le confinement fut aussi un moment fort en cuisine, pendant lequel de nombreuses personnes se sont lancées dans la réalisation de recettes variées. Des desserts en tout genre, la préparation de plats sains et équilibrés : cuisiner, c’est un moyen de s’occuper tout en se faisant plaisir, qui nous fait du bien mentalement, tout en bénéficiant à notre santé physique. Pour certains, cette nouvelle habitude s’est même parfois transformée en passion.

Profiter des instants de bonheur du quotidien

S’il y a une chose que nous devons retenir, et que nous avons pu apprendre pendant cette période particulière et marquante sur de nombreux points, c’est qu’il est important de profiter des petits moments de bonheur du quotidien. Le début d’un nouveau livre, la dégustation d’un délicieux dessert, la lumière du soleil ou l’écoute d’un podcast passionnant… Bien qu’il ne soit pas toujours simple de voir la vie en couleur et le positif dans un quotidien lourd de mauvaises nouvelles, c’est un effort qu’il faut maintenir dans notre vie actuelle !

Programmer des voyages et de nouvelles aventures

Par besoin d’évasion, vous avez également certainement profité de ces moments pour rêver de nouveaux voyages, et de nouvelles destinations. Alors qu’il n’est encore aujourd’hui pas totalement possible de voyager à travers le monde, gardez cette bonne habitude et organisez vos futurs séjours ! Du choix de la destination à celui de l’hôtel et des activités, c’est un moyen de faire le plein d’évasion depuis chez soi.

Lesquelles de ces bonnes habitudes quotidiennes avez-vous déjà mises en pratique ? Si elles ne font pas encore partie de votre quotidien, appliquez-les sans attendre pour en tirer de nombreux bénéfices.

Je remercie Amélie Lefebvre , pour la rédaction de cet article.

Difficile de trouver la motivation?

Les passages à vide, vous connaissez? Cela arrive à tout le monde, moi y compris!  Garder la motivation, c’est pas facile . Même quand vous avez bien votre cap en tête il est normal de traverser des périodes dans votre carrière où tout semble plus difficile. C’est la vie!

Comment se remettre sur les rails en douceur?

Etape N°1: Arrêtez de lutter!

Tout simplement! Pressez le bouton « pause »: vous arrêtez de faire ce qui est difficile, vous arrêtez même d’ESSAYER.

Etape N°2: Qu’indique votre humeur du jour?

Prenez quelques secondes … Etes-vous plutôt triste, énervée, en colère, coupable, détachée? Ces émotions indiquent qu’il y a un truc qui cloche quelque part et cela vous empêche d’agir.

Etape N°3: Qu’est-ce qui cloche?

  • Vous êtes trop isolée? Vous auriez besoin de soutien, d’encouragement.
  • Vous avez besoin de lever le pied? D’ailleurs, le passage à vide est un signal du corps à ne pas louper si vous avez déjà été sujette à un burn out.
  • Votre objectif vous semble trop loin et vous avez perdu espoir? Comme le dit le diction: « la baleine ne se mange pas en une seule bouchée! », alors identifiez des étapes intermédiaires.

Etape N°4: De quoi avez-vous besoin pour aller un TOUT PETIT MIEUX?

Et, je ne parle pas d’aller manger toute la réserve de chocolat. Non, pensez à quelque chose de simple, sans culpabilité « post-chocolat », comme une promenade, un bon livre… Mon meilleur truc, c’est d’inventer un gâteau. J’ouvre les placards, je mélange farines, noisettes, dattes, graines. Le résultat est parfois très bon, souvent bof, mais l’essentiel c’est que pendant que le gâteau cuit, j’y vois souvent plus clair et je me sens mieux.

Etape N°5: Recommencez par un premier pas facile.

Quand vous vous sentez un peu mieux… Faites un premier pas facile, un pas qui va vous remettre dans le mouvement et dans l’élan de vie.

Si vous souhaitez un coup de pouce, n’hésitez à vous faire accompagner en coaching.

« La vie c’est maintenant »

Cette citation extraite du poème de Jacques Prevert me vient souvent à l’esprit lorsqu’une opportunité s’offre à moi et qu’elle contient une part plus ou moins importante de risque.

« J’en ai envie, c’est tentant, mais… On ne sait pas toujours si ça sera bénéfique au bout du compte…  »

« La vie c’est maintenant, demain il sera trop tard ».

Une opportunité ne se présente pas toujours deux fois et cela veut dire qu’il faut se mettre dans les dispositions où on pourra l’entrevoir et la saisir.
Cette citation, je la relie au concept de sérendipité, la capacité à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l’utilité. Il s’agit d’être agile, savoir accueillir l’inattendu, dépasser les croyances limitantes. Faire d’un revirement de situation la possibilité d’une chance.

Cela m’a beaucoup inspiré lorsqu’une déviation s’offrait à moi mais que ça n’était pas forcément mon plan de départ.

Des remords ? A peine.

Des regrets ? Aucun.

Pour moi, l’ouverture d’esprit est la clé de la réussite d’une carrière heureuse, en alignement avec ses valeurs, en adéquation avec son chemin de vie.

Une carrière réussie n’est pas forcément la plus linéaire, ascensionnelle, c’est celle qui vous permet de rester qui vous êtes, de s’inscrire en harmonie avec votre vie, à l’instant T, là où seront vos besoins, en acceptant une certaine part de lâcher prise.

👉   Le bilan de compétence apporte ce temps d’arrêt, cette connexion avec le moment, pour préparer le passage à l’action car la vie c’est maintenant.

#reconversionprofessionnelle #bilandecompetences #orientation #changement #mindset #serendipite #coaching #coach #femmeentrepreneurs #carriere #2mfortalent #projetprofessionnel #chance #opportunite

Merci à notre coach Marjolaine Macquerel pour cet article. 

Cela fait des années que vous travaillez.

Vous avez déjà changé de voie, changé de boite, vécu en expatriation, fait une pause professionnelle.

Voici 7 “Questions Coaching” pour prendre un peu de recul:

1. Suis-je là où je voulais être?
2. Ai-je j’ai l’occasion de faire au moins une chose que j’aime tous les jours?
3. Mon travail a-t-il du sens?
4. Suis-je fière de ce que je fais?
5. Est-ce facile pour moi d’expliquer mon job lors d’un diner ou à un chauffeur de taxi?
6. Est-ce que j’ai un rêve pour la suite?
7. Je continue ou bien je change?

Si vous répondez OUI à toutes les questions, ne touchez à rien pour le moment, tout va bien pour vous.

Si vous avez au moins un NON… alors, je vous invite à creuser un peu la question.

Le fil de la JOIE est au coeur du modèle IKIGAI, un modèle japonais dont on entend de plus en plus parler en France. L’IKIGAI est un concept qui invite à équilibrer votre vie, donner du sens, réaliser votre mission personnelle avec des actions très concrètes.

 

Le plus simple pour l’expliquer est de regarder le schéma. Votre IKIGAI personnel est au centre, à la croisée de ce que vous aimez, ce que vous voulez, ce que vous pouvez faire (avec une rémunération) et du domaine dans lequel vous excellez.

Il y a de la JOIE, quand vous êtes au centre, que vos actions sont alignées avec vos aspirations, vos talents et que vous êtes utile au monde autour de vous.

Auto-coaching : Où en êtes-vous aujourd’hui?

Savez-vous en quoi vous êtes douée?
Faites-vous ce que vous aimez au quotidien? (NB: Il faut au minimum 15% d’activités épanouissantes dans une journée pour se sentir bien.)
Avez-vous le sentiment d’être utile?
Etes-vous rémunérée pour utiliser vos talents au service de quelque chose d’utile?

Vous avez répondu Oui partout : bravo, vous y êtes! Votre IKIGAI est cohérent, vous êtes épanouie dans ce que vous faites.

Si vous répondez au moins une fois NON: vous devez peut-être réfléchir à ce que vous devez changer dans votre vie pour vous recentrer davantage. Vous pouvez aussi participer à un atelier « Decouvrez votre Ikigai » pour gagner en clarté sur vos motivations profondes, vos actions, vos missions….

 

EnregistrerEnregistrer