,

Comment faire quand on a un trou dans son CV ?

Comment faire quand on a un trou dans son CV ?

Le trou dans le CV c’est l’angoisse de toutes les personnes qui recherchent un emploi. Qu’il s’agisse d’une recherche d’emploi qui a un peu trop duré, d’un congé sabbatique pour faire le point, d’un congé sabbatique pour un tour du monde ou d’un congé parental, cela vous met mal à l’aise lorsque vous allez rédiger votre CV.

Comment faire avec ce trou dans le CV ? Faut-il mentir ? Faut-il l’assumer ? le camoufler ? Et en entretien, comment aborder ces moments ? comment les valoriser ?

🔆 LES TROUS SUR LE CV 🔆

Faut-il cacher les périodes non travaillées dans son CV ?

Ce que nous vous déconseillons fortement, c’est de mentir sur votre CV. Un mensonge est très rapidement démasqué et pourrait compromettre définitivement vos chances d’être recrutée.

Alors que faire ?

Pour les trous à l’intérieur d’un même contrat de travail comme un congé maternité ou parental, c’est simple, vous n’êtes tout simplement pas tenue de les mentionner. Vous n’indiquez pas vos congés d’été ou arrêt maladie ? Il en va de même pour ces périodes.

Si ces périodes sont entre deux expériences, mentionnez-les. Cela évitera de faire un trou, justement, qui susciterait la curiosité du recruteur, le détournant des sujets plus pertinents pour le poste. Nous le verrons plus loin, un congé parental peut se valoriser en entretien.

La période non-travaillée est courte

Si la période non-travaillée est relativement courte et se situe entre deux expériences professionnelles, vous avez la possibilité de jouer sur la présentation des dates.

Par exemple pour un trou entre deux contrats, l’un se terminant le 30/01/2018 et l’autre débutant le 01/12/2018, vous pouvez simplement faire terminer la première expérience en 2018 et débuter l’autre en 2018 également, il n’y a ainsi pas de trou apparent et vous ne mentez pas.

Que faire si vous avez travaillé de façon sporadique ?

Le CV non-chronologique pour les carrières longues

Si vous avez des expériences variées et sporadiques sur une carrière plutôt longue, nous vous conseillons vivement de regrouper vos expériences professionnelles par thème et non pas de les indiquer par ordre chronologique.

Cela mettra l’accent sur ce que vous avez fait, sur vos compétences et non pas sur les dates.

Si vous avez consacré de nombreuses années à votre foyer, vos enfants :

Vous pouvez choisir de mentionner ces années sur votre CV et assumer cette période qui pourra souligner vos valeurs et les soft-skills que vous aurez développé. Tout cela est parfaitement transférable en entreprise.

👉  Si vous n’avez pas eu d’expériences professionnelles ou peu, mentionnez directement sur votre CV les compétences liées à votre vie parentale.

Pour les mentionner, utilisez des verbes d’action comme par exemple gérer des conflits, un budget, planifier des repas…

ET EN ENTRETIEN, ON EN PARLE COMMENT DE CES TROUS ?

Le congé maternité ou parental en entretien

Un employeur est tenu de respecter votre vie privée et de ne pas aborder ces sujets. Toutefois vous pouvez l’aborder vous-même en quelques mots pour expliquer que vous avez choisi cette interruption et que vous l’assumez. C’est le moment idéal non pas de parler de vos enfants mais de toutes les soft-skills que vous avez développé : patience, fiabilité, adaptation, multitasking … La liste est longue et ce sont des compétences clé aussi en entreprise.

Lors de nos coachings et bilan de compétences nous vous aidons à mettre en perspective votre congé parental et à vous préparer à en parler avec un recruteur.

Avec les bons mots, et un pitch travaillé, vous partez confiante et pouvez révéler tout votre potentiel à une future entreprise.

Le trou correspond à une recherche d’emploi

Une période de moins d’un an de recherche d’emploi entre deux postes peut aussi s’expliquer par le contexte économique ou la crise sanitaire. Les recruteurs sont alors à même de le comprendre.

Une période plus longue est parfois plus délicate à valoriser mais là encore, vous pouvez jouer sur la présentation aves les mois, voire ne faire figurer que les années.

Travaillez votre façon de parler de votre période de recherche d’emploi

Ce qui fera toute la différence c’est votre façon d’en parler et de présenter ce moment de votre vie professionnelle en entretien. Si votre recherche a pu vous paraître fastidieuse ou si vous en gardez un souvenir amer, vous devez à tout prix la présenter sous un jour positif.

Vous avez certainement eu l’occasion de bien réfléchir à ce que vous souhaitiez faire et ne pas faire, étudier le marché de l’emploi, travailler sur vos motivations et votre projet. Vous avez peut-être également mis à profit ce temps pour vous former sur des outils, faire de la veuille, suivre des MOOC, faire du bénévolat…

Ce sont de précieuses informations qui devront figurer sur votre CV et être développées si le sujet se présente en entretien. Vous pourrez montrer que vous êtes restée proactive et que vous n’avez pas perdu le fil de votre vie professionnelle, ce qui est toujours plus rassurant pour un recruteur.

Que faire si vous avez cessé de travailler pour des raisons de santé ou un accident de la vie ?

Une dépression, une maladie, un accident de travail peuvent occasionner un arrêt dans votre carrière. Cela peut également être la source d’un virage dans votre carrière.

Si vous avez fait autre chose de votre vie professionnelle, vous pouvez l’assumer et l’expliquer très sobrement sans rentrer dans les détails afin de ne pas générer un moment gênant pour vous ou le recruteur.

Là aussi, il y a très certainement une façon de valoriser ce moment de votre vie avec des considérations sur ce que vous avez appris, sur le cheminement personnel que vous avez pu faire et les soft skills qui en découlent telles que la résilience, l’adaptation et la persévérance.

Votre capacité à prendre du recul, faire preuve de résilience, sera un élément favorable pour votre candidature.

Le trou dans votre CV correspond à un congé sabbatique

Là également, assumer ce choix sera une bonne idée. C’est une opportunité pour valoriser tout ce que vous avez pu découvrir et apprendre au cours de cette période.

Que vous ayez voyagé, décidé d’assouvir une passion ou tout simplement pris du temps pour vous reposer, vous pourrez mettre en valeur votre sens de l’organisation, votre ouverture d’esprit ou encore votre intelligence émotionnelle…

Les trous dans le CV sont des transitions, assumez-les !

Vous l’aurez compris, dans ces trous se cachent des richesses, un puit de soft-skills, ces savoir-être tant recherchés par les entreprises, dont il serait dommage de taire l’existence.

Ces transitions contribuent au fil rouge de votre parcours, elles leur donnent un sens au même titre que vos expériences. C’est ce fil rouge que nous vous aidons à mettre en lumière lors de nos bilans de compétences et coaching de carrière.

Les trous dans le CV constituent des étapes clés de votre parcours, au même titre que vos expériences

Une fois identifié, ce fil rouge vous donnera toute la légitimité lorsque vous présenterez votre parcours et vos compétences et motivation pour la suite de votre carrière, qu’il s’agisse d’un projet de reconversion ou d’une mobilité interne.

Quelles que soient les raisons qui font que vous ayez un trou dans votre CV, nous espérons que cet article vous donne des clés pour les appréhender et les présenter lorsque vous postulez.

Si vous avez du mal à retrouver le fil rouge de votre carrière ou que vous souhaitez réfléchir au sens et à l’orientation que vous souhaiteriez lui donner, vous pouvez faire appel à Graines de Succès. Nous sommes spécialisées dans le coaching de carrière des femmes et bilan de compétences.

Nous pourrons vous accompagner afin de présenter une version alignée et convaincante de vous-même. 😊

 

6 réponses
  1. Marine
    Marine dit :

    Très bon article de surcroît complet !
    Effectivement on a toutes connu, plus que les hommes, des périodes particulières dans nos carrières (les congés parentaux mais pas que) et il ne faut pas en avoir honte. Ces périodes nous aussi appris plein de choses et nous ont fait grandir, alors autant valoriser ces savoirs.

    Répondre
    • GdScb
      GdScb dit :

      Merci Marine.
      Effectivement, ces périodes font très souvent grandir ! Et c’est important de savoir expliquer ce que cela nous a apporté .

      Répondre
  2. Eglantine
    Eglantine dit :

    Un trou dans un cv ce n’est pas un gros mot. Cela na rien de honteux. On devrait d’ailleurs l’appeler autrement, une respiration, une échappée, un recentrage …tout depend de quoi il s’agit. .. Je suis totalement en accord avec l’idée que ce fameux trou est en fait un relief si on le regarde d’un autre point de vue. A vous de lui donner toute votre considération, ses couleurs, ses arguments positifs d’avoir existé.

    Répondre
  3. Claudine
    Claudine dit :

    En effet, d’autant plus que les carrières « linéaires », sans accroc ni bifurcation deviennent de plus en plus rares.
    Les épisodes intermédiaires : « trous » ou autres interruptions peuvent être apprenants… Sachons les aborder comme des respirations, et apprendre à les présenter comme des parenthèses qui comportent leur utilité.

    Répondre
  4. Katarina
    Katarina dit :

    Les parenthèses sur le CV sont souvent des périodes de transitions, de prise de recul par rapport à la situation professionnelle et la place que la profession prend dans la vie dans sa globalité. C’est des périodes qui sont riches et propices à l’introspection, au changement de certains comportements, à la prise de conscience de son propre fonctionnement. En général, ces périodes de transitions finissent toujours par un nouvel élan, une énergie positive et une envie d’entreprendre des nouveaux challenges, ce qui est très bénéfique pour un employeur.
    Un accompagnement en Coaching peut aider à accélérer ce processus.

    Répondre
  5. Céline Dominguez
    Céline Dominguez dit :

    Article très intéressant qui donne pas mal de clefs. Merci pour tous ces conseils.
    C’est en effet très important d’en tirer les enseignements contrairement à ce qu’on nous met dans la tête! Ce n’est pas une tare d’avoir eu un moment de pause pour se recentrer sur soi et ce qui nous est important.
    Bravo à vous

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*