Je commence une série d’articles pour mieux cerner les messages insidieux qui vous freinent dans votre élan professionnel féminin. J’ai envie de secouer un peu le cocotier des croyances à propos des différences entre les hommes et les femmes au travail, ces fameuses croyances du plafond de verre. Voici, pour commencer l’expérience intéressante du banc incliné pour bébés.

Des chercheurs ont eu l’idée de proposer un jeu à des mamans et leurs bébés de 11 mois. Elles devaient régler l’inclinaison d’un petit banc incliné et faire descendre leur enfant à quatre pattes. Les mamans de garçons ont bien estimé les capacités de leur fils alors que les mères des filles les ont sous-estimées de 11%. Cela signifie que le garçon est poussé à prendre des risques alors qu’on retient la petite fille qui n’a pas l’occasion de tester ses limites. Au fil de répétitions d’expériences similaires, la petite fille APPREND qu’elle ne doit pas prendre de risque car elle n’a pas les capacités pour affronter la situation.

A l’âge adulte, cela se transpose comme ceci:  la femme n’osera pas tester ses limites dans des postes ambitieux ou à responsabilité, elle se sentira facilement incompétente, pas à la hauteur même si elle est très diplômée. Cela se traduit d’ailleurs souvent pas le syndrome de l’imposteur:  lors d’une prise de poste, vous êtes nombreuses à être inquiètes car vous avez l’impression de ne pas avoir assez de diplômes, d’expériences pour relever les défis de la nouvelle mission.

MES CONSEILS DE COACH
Il n’est jamais trop tard pour apprendre à oser et changer l’image que l’on a de soi!

Dessinez votre meilleur PORTRAIT de femme professionnelle et compétente: mettez noir sur blanc vos compétences, vos atouts, vos points forts, vos réussites. Vous pouvez enrichir le portrait en faisant un sondage parmi des amis et collègues bienveillants et en demandant des feedbacks positifs sur vos points forts, vos qualités. Vous n’avez pas besoin de faire vos preuves encore et encore, regardez tous les atouts que vous avez déjà entre les mains!

APPRENEZ à oser… Les garçons l’ont appris tout petit, vous pouvez apprendre maintenant. Alors faites des choses surprenantes, amusantes, un peu « difficiles » pour vous dans des situations nouvelles.Testez vos limites physiques, mentales. Les options sont nombreuses.

Moi cette année, j’ai osé, pour la première fois de ma vie faire un spectacle d’impro devant un public et descendre à ski à fond dans la poudreuse. Je vous le promets, ça m’a fait un bien fou et donné des ailes! Tout est bon pour booster votre capacité à relever des défis. Allez-y!

Françoise Clechet
Spécialiste en évolution de carrière des femmes

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*